Transporter (T6.1) – Reprogrammer une nouvelle batterie

VAG Coding VCDS ODBeleven VW Transporter T6.1

But : Permet de reprogrammer la nouvelle batterie de toutes ses données après un remplacement.


Attention !! Il y a, ici, 5 lignes de codage à faire.

Procéder :
1 – Moteur éteint, contact coupé, brancher votre câble officiel VAG-COM VCDS sur l’ordinateur puis brancher l’autre extrémité sur la prise diagnostique de votre véhicule.

2 – Mettre le contact puis lancer le programme VCDS.

Ligne 1 :

3 – Cliquer sur « Sélectionner » puis cliquer sur « 19 – CAN Gateway« .

4 – Cliquer sur  » Adaptation – 10« .

5 – Sur cette page, tout en haut, il y a un menu déroulant.
Dans ce menu déroulant, choisir « Adaptation batterie-Capacité nominal de la batterie« 

6 – Sur cette même page ,se trouve un deuxième menu déroulant mais vers le bas
de la page.
Sur ce dernier, choisir une valeur nominale indiquée sur votre batterie Ex: « 70Ah« 

Ligne 2 :

3 – Cliquer sur « Sélectionner » puis cliquer sur « 19 – CAN Gateway« .

4 – Cliquer sur « Adaptation – 10« .

5 – Sur cette page, tout en haut, il y a un menu déroulant.
Dans ce menu déroulant, choisir « Adaptation batterie-Technologie de la batterie« 

6 – Sur cette même page ,se trouve un deuxième menu déroulant mais vers le bas
de la page.
Sur ce dernier, choisir une valeur correspondante
Ex: Dans le cas de la VARTA E39 choisir « Etoffe« 

Ligne 3 :

3 – Cliquer sur « Sélectionner » puis cliquer sur « 19 – CAN Gateway« .

4 – Cliquer sur « Adaptation – 10« .

5 – Sur cette page, tout en haut, il y a un menu déroulant.
Dans ce menu déroulant, choisir « Adaptation batterie-Fabriquant de batterie« 

6 – Sur cette même page ,se trouve un deuxième menu déroulant mais vers le bas
de la page.
Sur ce dernier, choisir la marque correspondante:
Ex: Dans le cas de la VARTA E39 choisir « VAO« 

Ligne 4 :

3 – Cliquer sur « Sélectionner » puis cliquer sur « 19 – CAN Gateway« .

4 – Cliquer sur « Adaptation – 10« .

5 – Sur cette page, tout en haut, il y a un menu déroulant.
Dans ce menu déroulant, choisir « Adaptation batterie-Numéro de série de la batterie« 

6 – Sur cette même page ,se trouve un deuxième menu déroulant mais vers le bas
de la page.
Sur ce dernier, rentrer le numéro de série correspondant:
Attention, insérer que les 10 dernier chiffre du numéro de série

Ligne 5 :

3 – Cliquer sur « Sélectionner » puis cliquer sur « 19 – CAN Gateway« .

4 – Cliquer sur « Codage – 07 » puis cliquer « Assistant Codage Long« 

5 – Choisi, l’octet « 3 » puis le Byte « 3« 

6 – Et enfin changer la valeur du bit 4-7 par la valeur « 30-Battery Architecture/Type: Absorbent Glass Matt (AGM) » puis valider.


Fonctions de la détection de l’état de la batterie :


La détection de l’état de la batterie dans le module de données de la batterie calcule les grandeurs suivantes, qui sont transmises via le bus LIN à l’interface de diagnostic du bus de données J533 :
1 détection « batterie inexistante » : si le module de données de la batterie ne détecte pas de batterie pendant
plus de 30s, un bit correspondant est mis à un
2 tension permettant momentanément une charge optimale de la batterie
3 bit « aptitude au démarrage du moteur ». Il indique si la batterie est momentanément en mesure de lancer
le moteur ou non
4 charge pouvant momentanément encore être prélevée sur la batterie avant d’atteindre la limite d’aptitude
au démarrage du moteur
5 état de charge actuel de la batterie
6 vieillissement de la batterie. Le vieillissement de la batterie peut être déterminé via des grandeurs telles
que l’aptitude à stocker l’énergie et la puissance momentanée de la batterie.
7 tension de repos de la batterie
8 résistance interne de la batterie

Le capteur de la batterie dans le calculateur de surveillance de la batterie J367:

Savoir si la batterie dispose de suffisamment d’énergie électrique pour le redémarrage du moteur est une information essentielle pour le fonctionnement du dispositif start-stop. .
Le calculateur se trouve directement sur la borne « négative » du câble de masse et est relié à l’interface de diagnostic par le biais du bus de données LIN.

Utilisation du signal :
Le capteur de batterie enregistre les valeurs suivantes:
– Température de la batterie
– Tension de la batterie
– Courant de chargement
La température de la batterie est obtenue grâce à une cartographie et à la température ambiante.
Elle permet également de faire des déductions sur la durée de chargement de la batterie.
A l’aide des données ainsi obtenues, il est possible d’adapter la régulation de chargement, notamment la tension de chargement, à l’état de chargement et de fonctionnement de la batterie. L’objectif est d’augmenter la disponibilité du dispositif start-stop de mise en veille par une exploitation optimale des données de la batterie du démarreur

Conséquence en cas de panne
Si le capteur de batterie est défectueux, l’état de la batterie ne peut plus être détecté correctement.
Une anomalie est enregistrée dans la mémoire de défauts de l’interface de diagnostic pour bus de données. Le dispositif start-stop est déconnecté.

Batterie

La batterie du véhicule est logée dans le compartiment moteur et protégée par un bac de batterie. La taille et l’exécution de la batterie dépendent de la version du moteur, de l’équipement et de la variante nationale. Il est fait appel à des batteries standard, des batteries EFB et des batteries AGM.
Les véhicules avec moteur à essence et système start/stop sont équipés d’une batterie EFB, les véhicules à moteur diesel et système start/stop d’une batterie AGM. Les véhicules avec chauffage stationnaire possèdent généralement une batterie AGM.

EFB

On désigne par batterie EFB (abréviation anglaise de : Enhanced Flooded Battery) une batterie humide renforcée. La plaque positive à l’intérieur de la batterie est revêtue d’un canevas de polyester supplémentaire. La masse active de la batterie a ainsi un support supplémentaire sur la plaque. La résistance aux cycles alternés de ces batteries est supérieure à celle des batteries standard. Lors de la charge, la batterie EFB est traitée comme une batterie standard.

Batterie AGM

Sur les batteries AGM (abréviation anglaise de : Absorbent Glass Mat), l’électrolyte de la batterie est retenu dans un mat de verre micro-poreux. Une batterie AGM se caractérise non seulement par une résistance aux cycles alternés encore accrue en comparaison de la batterie EFB, mais également par son étanchéité. Lors de la charge, il faut respecter la notice d’utilisation du chargeur et sélectionner le cas échéant le programme pour batterie AGM.

Dans le cas des batteries AGM, l’électrolyte de la batterie automobile est retenu dans un mat de verre micro-poreux. En plus d’une
résistance aux cycles alternés accrue, une batterie AGM se caractérise par sa bonne étanchéité. L’étanchéité revêt une importance
cruciale, notamment en cas d’implantation de la batterie dans
l’habitacle. Lors de la charge, il faut respecter la notice d’utilisation du chargeur et sélectionner le cas échéant le programme pour
batterie AGM.

Ci dessous nous voyons la marque le numéro de série et le fabriquant de la batterie

Translate »
error: Content is protected !!
Enable Notifications OK No thanks